Les prédictions 2013 pour le livre numérique selon The Guardian (et moi)

See on Scoop.it-thécaires are not dead

Le journal The Guardian a publié ses prédictions pour le l’édition numérique en 2013. Un exercice qui se résume essentiellement, aux dires même de la journaliste, à observer les tendances du marché américain. Ces propositions sont formulées à grands traits et si l’exagération fait parfois sourire, le fonds est assez crédible.

Ce portrait qui respire l’optimisme tranche avec le discours morose des éditeurs souvent relayé dans les médias au cours des dernières années. Selon ce point de vue, de nouvelles catégories littéraires sont possibles et des expériences seront tentées, du côté des amateurs comme des professionnels, de même qu’entre les deux, et qui contribueront à réécrire la littérature même. En voici une traduction libre avec des commentaires.

1. Les prix des lecteurs numériques (e-readers), comme les Kindle, concurrenceront celui des livres à couverture rigide. 

On pourrait aussi penser que les lecteurs dédiés vont peu à peu disparaître pour laisser place aux tablettes, en raison de leur versatilité si avantageuse, si bien que la concurrence entre les contenus littéraires et les autres types de contenu s’accentuera sur le web.

2. Les livres numériques coûteront moins cher qu’un expresso. 

Si l’année 2013 fait la part belle au domaine public, et c’est de bonne augure, l’expresso sera même gratuit (et libre).

En revanche, dans une perspective marchande, le coût du livre numérique  au Québec devrait aussi être abordé dans le cadre d’une réflexion sur leprix unique du livre.

See on bibliomancienne.wordpress.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s