LE BLUES DU DÉSERT EN 5 ALBUMS | bmol

Quelques points communs frappants avec le blues afro-américain : l’omniprésence de la guitare, les mêmes gammes blues dites « pentatoniques » de part et d’autres de l’océan Atlantique, l’orchestration classique basse batterie guitare, chant. Le coté scansion également, presque chamanique. Bien sûr c’est à la fois très proche et très différent car la manière de jouer de la guitare des Africains est totalement autre (voir le documentaire sur la guitare en Guinée «Rites électriques»), comme expurgée de la partie rock à venir

Source: bmol.bm-grenoble.fr

See on Scoop.it-thécaires | Espace musique & cinéma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s