Un livre recommandé par un bibliothécaire a 17 fois plus de chance d’être emprunté

BY SILVAE · 22 MARS 2016

Passionnant article qui rend compte d’une étude menée dans les bibliothèques de la Ville de Paris. C’est à ma connaissance la première étude qui met en évidence le fonctionnement de la longue traîne à partir des comportements d’emprunts des usagers à la place des comportement de vente, traditionnellement étudiés.  Pour ceux qui se demandent ce qu’est la longue traîne, j’ai consacré plusieurs articles à ce passionnant phénomène qui a profondément bouleversé ma vision du métier de bibliothécaire.
A chaque fois j’ai fait deux hypothèses :

Sourced through Scoop.it from: www.bibliobsession.net
See on Scoop.it-thécaires are not dead

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s