L’Etat accorde 20 millions d’euros de prêts pour la transition numérique de la culture

See on Scoop.it-thécaires are not dead

Le gouvernement vient de décider d’octroyer une ligne de prêts aux acteurs de l’industrie culturelle souhaitant accélérer leur transition vers le numérique. La somme de 20 millions d’euros est principalement destinée aux éditeurs de jeux vidéo, aux services de VOD ainsi qu’à la filière musicale.

See on pro.clubic.com

Publicités

Culture : réinventons les publics de demain

See on Scoop.it-thécaires are not dead

Au cours des quinze dernières années, peu de ministres de la Culture ont fait l’objet d’une approbation sans nuance : on pense par exemple à une personnalité politique d’exception comme Catherine Tasca ou à d’autres moins remarqués mais pourtant tout à fait méritants. C’est que la fonction ne permet plus guère de faire d’effets trop faciles.

La comparaison permanente que font les commentateurs les moins avertis avec les «grands» ministres que furent Malraux et Lang renvoie leurs successeurs à la médiocrité de la gestion routinière et à une apparente panne d’idées. Notons néanmoins que Malraux comme Lang n’ont fait l’objet d’aucun droit d’inventaire et que l’on se contente d’affirmer leur grandeur sans expliquer vraiment de quoi elle est faite : on peut même s’étonner que jamais personne ne semble se souvenir que le principal outil culturel de Malraux – les maisons de la culture – devinrent obsolètes aussitôt leurs portes ouvertes, et que le doublement des crédits accordés à Lang n’eut pratiquement aucun effet sur la démocratisation de l’accès réel à la culture.

See on www.liberation.fr

20 ans d’Arte : peut-on aimer la chaîne franco-allemande sans être un vieux croûton ?

See on Scoop.it-thécaires are not dead

 Conférence de rentrée d’Arte en 2010 à Paris (A. GHNASSIA/SIPA)

« J’adore aussi Arte… quelle belle chaîne intéressante !

See on leplus.nouvelobs.com

Culture pour tous : marche arrière toute !

Via Scoop.it-thécaires are not dead

Du cinéma jusqu’aux expos, l’accès à la culture reste très inégal selon l’origine sociale. Quant au temps de lecture, il est en recul partout. Enquête sur les mirages de la démocratisation culturelle.   Le chiffre est tombé il y a peu et il donne le vertige : en 2011, près de 900 000 personnes ont piétiné, parfois plus de cinq heures, devant les portes du Grand Palais, pour apercevoir les tableaux du maître de l’impressionnisme Claude Monet, derrière une forêt de cheveux. De quoi faire la fierté du ministère de la Culture qui, à sa création en 1959, s’était donné pour mission de « rendre accessibles les œuvres capitales de l’humanité au plus grand nombre de Français ».
Via www.marianne2.fr